• GT4 EUROPEAN SERIES

      

     

    Franck Rava (IMSA Performance) :

    « La piste GTE reste à l’étude »

     

    GT4 EUROPEAN SERIES

    IMSA Performance joue sur plusieurs tableaux cette saison avec Championnat de France FFSA GT, VdeV Endurance Series et Club Porsche Motorsport, sans oublier les meetings historiques.

    Si la Porsche 911 GT3-R aux couleurs Kodak est toujours en course dans le championnat VdeV, le team rouennais aligne une Porsche Cayman Clubsport MR GT4 sur la scène nationale pour Jean-Luc et Michaël Blanchemain.

    Fidèle à la marque Porsche depuis bien longtemps, Franck Rava, copropriétaire de l’équipe avec Raymond Narac, est satisfait du renouveau du GT en France : « Le plateau est beau et les courses sont disputées. Le promoteur est reparti d’une feuille blanche avec une nouvelle catégorie promise à un bel avenir. La question que tout le monde se pose est de savoir si les coûts seront maintenus. Il faut éviter à tout prix de repartir dans une dérive financière. De nouvelles GT4 arrivent et la Balance de Performance doit garder un bon équilibre. Une GT4 doit rester une auto de route adaptée à la course, comme c’est le cas du Cayman. On remarque les GT4 qui arrivent sur le marché sont bien plus typées compétition. »

    GT4 EUROPEAN SERIES

    « Si les partenaires nous suivent, nous continuerons en 2018 » poursuit Franck Rava. « Les clients décident du championnat où aller rouler. Selon moi, le GT4 est l’avenir. On a eu les époques GT1, puis GT2 et enfin GT3. Les pilotes veulent une seule chose : se faire plaisir. »

    Maintenant que Porsche a annoncé son intention de proposer sa nouvelle 911 RSR à la vente, IMSA Performance pourrait bien faire son retour en GTE : « La piste GTE reste à l’étude mais la décision finale n’a pas été prise. On connaît le prix de la 911 RSR mais nous sommes dans l’attente des détails concernant son coût d’exploitation. Toutes les portes restent ouvertes pour 2018. » L’idée est de revoir IMSA Performance en European Le Mans Series avec en prime un dossier pour les 24 Heures du Mans.


  • Commentaires

    4
    Samedi 16 Septembre à 20:09

    Bonsoir Denis,

    La dérive financière est partout, dans tout les cas et chez les petits comme les archi milliardaires. Il est écrit qu'il fallait éviter de repartir dans une nouvelle dérive financière donc ils s'en sont remis d'une précédente. Ca ne doit pas être facile à gérer quand même tout cet argent. Préfère gérer mon petit compte à moi. 

    Pour une fois je n'aime pas la déco de la voiture.

    A tout de site sur l'article suivant.

      • Dimanche 17 Septembre à 09:24

        Désolé, ça fait un peu taches... C'est ce qui permet de se faire remarquer en bien ou en mal. C'est toujours pareil, la course aux frics dans 

        les compétitions automobiles et en général dans les autres aussi.

    3
    Mardi 12 Septembre à 18:49

    Jolie peinture, facile à repérer dans les courses.

     

      • Mardi 12 Septembre à 19:06

        Belle déco, malheureusement ce ne sont plus des peintures, ce sont "autocollant" comme disent les gamins.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :