• TEAM MARTINET BY ALMERAS

     

     

    Deux Top-10 pour débuter le marathon estival

    Le team Martinet by Alméras entamait le week-end dernier sur le Red Bull Ring (7-9 juillet) sa série de trois course en quatre semaines dans le cadre de la Porsche Mobil 1 Supercup. Sur le vallonné tracé autrichien, l’écurie de Pierre Martinet et Philippe Alméras enregistre deux nouveaux Top-10 grâce à Steven Palette et Philip Morin, tandis qu’en terminant au pied du podium de sa catégorie Roland Berville conforte sa deuxième position au classement des Gentlemen. Pas le temps de respirer pour autant, donc, car dès ce week-end, direction la Grande-Bretagne ! 

    Le Red Bull Ring figure parmi les circuits particuliers du championnat, car son court développement  (4,326 kilomètres) garantit des écarts très faibles entre les pilotes. Les qualifications en sont la démonstrations, puisqu’après de bons essais libres, durant lesquels les trois mousquetaires du team Martinet by Alméras se sont montrés satisfaits du comportement de leur Porsche 991 GT3 Cup, 19 concurrents sont regroupés dans la même seconde. En ne rendant respectivement que 0’‘597 et 0’‘626 au poleman, Philip Morin et Steven Palette se placent ainsi en 10e et 11e position sur la grille de départ de cette troisième manche 2017.

    Dans la chaude explication du départ, qu’il réussit parfaitement, le Français parvient à tirer son épingle du jeu et pointe après quatre tours au 7e rang de la hiérarchie. Il s’accroche à sa place tout au long de l’épreuve, jusqu’à l’intervention, en fin de parcours, de la voiture de sécurité. Lorsqu’elle celle-ci s’efface, il doit malheureusement se résoudre à en céder deux, mais se classe et marque les points - importants - du 9e. Son équipier suédois, pris dans le tumulte du premier tour, rétrograde pour sa part en 13e position, mais cravache pour remonter dans la hiérarchie et, au prix de dépassements qu’il commence à bien maîtriser, intègre le Top-10 et termine dans la roue de Steven. Un bon résultat d’ensemble, complété par la performance de Roland Berville qui, ayant profité d’avoir fait ses gammes dans la Cup allemande sur cette piste, et à l’issue d’un parcours sans faute et bien maîtrisé, rallie l’arrivée au 4e rang de sa catégorie pour rester en lice pour le titre Gentleman.

    « Placer nos deux voitures dans le Top-10 est l’objectif que nous nous étions fixés au début du week-end, explique Philippe Alméras, Team Principal. A la vue des essais libres je pense que les résultats auraient pu être meilleurs car les pilotes étaient contents de l’équilibre de leur auto et de leurs performances grâce aux réglages adoptés. Reste qu’en qualifications c’est très serré, et que cela n’a pas tourné à notre avantage, même si les positions de Philip et Steven ont été plus qu’honorables. Le potentiel était là, mais au Red Bull Ring, les derniers dixièmes coûtent chers et cela s’est encore vu en course, où nos pilotes ont été tranchants et s’en sont très bien sortis. Roland a aussi réalisé de très belles performances. La piste lui convenait et sa préparation a été parfaite. Pour un Gentleman, cela permet de s’exprimer dans les meilleures conditions. Maintenant, place à Silverstone, où les spécialistes seront de sortie. Le week-end promet d’être passionnant ! »

    TEAM MARTINET BY ALMERAS

    LA PERF

    Philip Morin

    Qualifications : 10e - Course : 10e

    Ce tracé a beau être très court, il n’en demeure pas moins difficile techniquement. Et pour sa découverte, le Suédois s’en sort avec les honneurs.

    TEAM MARTINET BY ALMERAS

    « En terme de performances, Philip a franchi un véritable cap, confirme Philippe Alméras. Partiels par partiels, il commence à être très rapide, et il lui faut maintenant travailler sur ses qualifications. Il vient d’un championnat scandinave, disputé sur des circuits courts et à très faible grip, il doit donc poursuivre son apprentissage des courses de Cup « à l’Européenne » (France, Allemagne, Supercup...) où la manière de courir est totalement différente. Il apprend cependant à vitesse grand V et c’est extrêmement encourageant. Comme il le dit lui-même, ce qui est grisant en Supercup, c’est le « close racing », portières contre portières. Cela lui procure satisfaction et plaisir, et pour cela, il est plutôt doué ! »

    LE CHIFFRE : 2

    La Porsche Supercup, rappelons-le, inaugure cette année un classement réservé aux Gentlemen. A ce niveau, serait-on tenté d’ajouter « avertis », puisque les concurrents figurent parmi des références dans ce domaine. Roland Berville, pour sa première saison, étincelle, et continue de caracoler au 2e rang !

    LA DECLA

     

    « On sait que c’est très serré ici, encore plus qu’ailleurs, mais j’étais dans un bon rythme en début de course, et il y a eu de belles bagarres. On finit 9e, avec de gros points et je suis assez satisfait du travail effectué. Cette année je me prépare bien à chaque course et je planche déjà sur Silverstone pour être au top ! » Steven Palette

    TEAM MARTINET BY ALMERAS

    TEAM MARTINET BY ALMERAS


  • Commentaires

    4
    Jeudi 13 Juillet à 12:43

    Bonjour Denis,

    Un bel article. La course va être difficile il me semble. 

    Un bon choix de photographies. Les deux premières sont magnifiques mais une grande préférence pour la première. 

    J'aime vois le visage heureux des pilotes. Ce sont toujours aussi de belles photographies. Et la dernière, c'est une très bonne idée de l'avoir mise. 

    Un agréable article.

    Bonne journée.

      • Vendredi 14 Juillet à 09:20

        La supercup est plus pointu au niveau du pilotage car se sont des pilotes expérimentés, alors les jeunes talents doivent s'imposer.

    3
    Jeudi 13 Juillet à 11:13

    D jolis moments à venir

    Bonne journée

      • Jeudi 13 Juillet à 11:53

        La rentrée va être chaude en actions.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :